Vitalité

L’assujetti ou l’oubli de soi * 18 novembre 2011

photo librairie oxygene arton224.jpg

« Non » et « Stop » sont des mots qui n’existent pas ou mal dans le vocabulaire d’un assujetti. En perpétuelle quête d’amour et de reconnaissance, persuadé que son bonheur passe par celui des autres, il fera tout pour les satisfaire en niant au final ses propres besoins. Furieux à la fois contre lui-même et contre les autres, il passe alors de la passivité à l’agressivité ; de l’inaction à la réaction, incapable d’être dans l’action.

Sensible, anxieux, vulnérable, exigeant, émotif … Otage de lui-même, des autres et d’une société qui prône l’individualisme et le plaisir immédiat, l’assujetti peine à trouver sa place et à donner un sens à sa vie. 
Et pourtant, il est capable de bien belles choses. Il suffit qu’il lève le voile, qu’il ne soit plus, ni le touriste, ni le plaignant mais juste l’acteur de sa vie et qu’il soit enfin un humain libre d’être et non plus un être obligé de faire.

Se désassujettir, c’est donc prendre des risques en regardant la vie autrement. C’est trouver l’équilibre entre respect de soi et respect des autres. C’est s’aimer pour mieux aimer les autres. C’est transformer ses fragilités en richesses. Ce n’est plus perdre le sens de sa vie mais enfin donner un sens à celle-ci.

Thierry Gaubert est actuellement directeur du Centre d’Hypnose et de Thérapie Brève et fondateur du Centre de Gestions des Emotions. La conférence qu’il vous propose, dresse le profil inédit de ces personnes qui par culpabilité, par crainte ou par sentiment de devoir, agissent contre leur propre intérêt. Elle permettra de comprendre la source de cet oubli de soi afin de se libérer de son emprise invisible et corrosive.

Ainsi nous tenterons de répondre aux questions : Pour quelles raisons devient-on un assujetti ? Quelles sont ses croyances et ses perceptions du monde ? Quelles sont les caractéristiques tempéramentales et développementales de l’assujetti ? Qu’est-ce qui pousse l’assujetti à agir contre son propre intérêt ? Pourquoi nos sociétés modernes favorisent-elles l’existence de l’assujettissement ? Quels sont les mots justes pour dire vrai ? La colère et le conflit sont-ils nécessaires ? Comment devenir un être libre d’être et non plus un être obligé de faire ? Que signifie « Donner un sens à sa vie » ?

Thierry Gaubert, en conférence le vendredi 18 novembre 2011, à 20h, à l’Institut Saint-Michel de Neufchâteau

Retour à la section Vitalité
Librairie Oxygene (

Oxygène se veut une librairie générale ouverte au monde et sur le monde. Pour cela, vous y trouvez des best-sellers comme des livres (trop) méconnus, mais aussi la presse quotidienne et périodique.

|couper{150}|textebrut)
Rue Saint-Roch 26 6840 NEUFCHATEAU, Luxembourg
Phone: 003261271512