Roman

"Les fils de la poussière", d’Arnaldur Indridason

photo librairie oxygene arton965.jpg

Paru en 1997, Les Fils de la poussière, premier roman d’Arnaldur Indridason, ouvre magistralement la voie au polar islandais.

Daniel, quadragénaire interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavík, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère Palmi. Au même moment, un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 60, meurt dans l’incendie de sa maison.

L’enquête est menée parallèlement par le frère de Daniel, libraire d’occasion, un tendre rongé par la culpabilité, et par une équipe de policiers parmi lesquels apparaît un certain Erlendur, aux côtés du premier de la classe Sigurdur Oli et d’Elinborg. Peu à peu, ils découvrent une triste histoire d’essais pharmaceutiques et génétiques menés sur une classe de cancres des bas quartiers, des gamins avec qui on peut tout se permettre.

Sens de la justice, personnages attachants, suspense glacé : dès ce premier thriller, on trouve tous les éléments qui vont faire le succès international qu’on connaît – et le génial Erlendur, bien sûr, tourmenté, maussade, sombre comme un ciel islandais !

INDRIDASON Arnaldur, Les fils de la poussière, Métailié

Retour à la section Roman
Librairie Oxygene (

Oxygène se veut une librairie générale ouverte au monde et sur le monde. Pour cela, vous y trouvez des best-sellers comme des livres (trop) méconnus, mais aussi la presse quotidienne et périodique.

|couper{150}|textebrut)
Rue Saint-Roch 26 6840 NEUFCHATEAU, Luxembourg
Phone: 003261271512