Roman

"Loup et les hommes", d’Emmanuelle Pirotte

photo librairie oxygene arton959.jpg

La théorie du « bon sauvage » chère à Jean-Jacques Rousseaux planerait-elle sur ce roman ? Holà, n’allons pas si vite car nous n’y entendrons pas non plus ricaner Voltaire ! Nous ne sommes plus au XVIIIème siècle, que diable !

Toutefois…

C’est précisément dans la deuxième moitié de ce XVIIIème tout auréolé de « Lumières » et pourtant encore bien enténébré que le marquis Armand de Canilhac aperçoit, dans un salon, une Amérindienne, Brune Archambaud, qu’on prétend mariée à un colon de la Nouvelle-France. Il reconnaît immédiatement le joyau porté par la jeune femme : il appartenait à son frère, Loup, disparu depuis 20 ans.

Rongé par un remords tenace – dont on ne comprendra totalement la cause et l’ampleur que graduellement dans le roman -, Armand de Canilhac se confie partiellement à son majordome Valère, tentant ainsi d’alléger sa peine. Malgré la folie de l’entreprise, il rejoint ces terres lointaines dont la jeune Amérindienne est originaire et qu’elle a probablement regagnées.

Le marquis est obsédé par la recherche de Loup, ce frère adopté avant sa naissance qu’il a adoré et également détesté de toutes ses forces ! Personnalité indépendante, captivante, dont l’intensité terrifiait si souvent son cadet, Loup de Canilhac ne laissait personne indifférent, surtout pas sa mère adoptive...

Après un voyage pénible, le maître et le majordome sont confrontés à la société des colons parfois bien frustes et éprouvés par les rigueurs du climat. Ensuite aura lieu la découverte des tribus autochtones.

Ce choc des cultures, ainsi que les rejets ou les émerveillements qu’il entraîne, constitue l’une des richesses de ce roman foisonnant. Emmanuelle Pirotte a visiblement bien étudié la question : elle n’élude aucune ambiguïté, aucune laideur, aucune horreur commise ; elle nous donne simplement une grille de lecture pertinente et soucieuse de vérité. Les personnages sont captivants, fragiles et pourtant résolus. Les thèmes s’entrelacent : puissance des liens fraternels, remords, culpabilité, amour et haine, nature et civilisation.

La rédemption personnelle ou tribale sera-t-elle au bout du chemin ?

PIROTTE Emmanuelle, Loup et les hommes, Robert Laffont, 2018

B.M.

Retour à la section Roman
Librairie Oxygene (

Oxygène se veut une librairie générale ouverte au monde et sur le monde. Pour cela, vous y trouvez des best-sellers comme des livres (trop) méconnus, mais aussi la presse quotidienne et périodique.

|couper{150}|textebrut)
Rue Saint-Roch 26 6840 NEUFCHATEAU, Luxembourg
Phone: 003261271512